Pourquoi je suis un extrémiste tolérant

Ma philosophie, c’est être tolérant avec les autres, et extrémiste avec moi-même. C’est encore flou ? Je vous explique.

 

Si vous me demandez quelle est la qualité la plus importante pour moi, je vous répondrai immédiatement « la tolérance ». C’est une valeur fondamentale pour vivre ensemble. Accepter les différences. Accepter que l’on puisse avoir une opinion différente, et toujours essayer de comprendre les autres. Nous n’avons pas tous été élevé à la même époque, dans le même milieu, au même endroit, et par les mêmes parents. Et ce sont souvent les bons pères la morale ou ceux qui se disent combattant de l’égalité qui font preuve de la plus grande intolérance.

Parce qu’être tolérant, ce n’est pas se battre pour les faibles. Ni pour une juste cause. Pour moi, on est tolérant lorsque l’on essaye de comprendre sans se braquer, quitte à choquer. Ne pas répéter le discours populaire, mais se faire sa propre opinion, en acceptant le fait que l’on n’a pas tous les éléments pour comprendre et que l’on est pas forcement là pour juger.

Être tolérant, c’est respecter les êtes humains quelques soient leur état d’esprit, leur bord politique ou sexuel, leur choix de vie, leurs excentricités ou, au contraire, leur banalité.

 

Pour citer Laurent Ruquier :

« Je considère que, quand on est plusieurs à penser la même chose, on devient très vite con. Je mélangerai les avis politiques, les goûts sexuels, les origines, les religions… C’est la diversité qui crée l’intelligence. Il faut être curieux de l’autre pour s’enrichir. »

Je ne vous demande pas d’être gentil, et encore moins de vous laisser marcher sur les pieds. Mais accepter que des gens puissent penser différemment est faire preuve d’une grande sagesse.

 

Et pourtant, je suis un extrémiste.

On pourrait penser que je suis modéré dans mon caractère, et pourtant, je suis quelqu’un de passionné. Il y a des choses que j’adore et d’autres que je déteste. Et même si je pense qu’il faut apprendre à accepter les autres, je suis convaincu qu’il ne faut pas accepter une situation dans laquelle on ne se sent pas bien.

Si quelqu’un est néfaste pour moi, s’il représente une grosse partie de mes angoisses sans m’apporter de bonheur, je n’hésiterai pas à l’écarter de ma vie. Certains penseront que c’est violent. Moi, je pense que c’est destructeur d’accepter une situation comme ça, pour les 2 personnes.

De même, je me challenge souvent dans ma vie quotidienne. Je suis un extrémiste de la nourriture et de la santé, du minimalisme, du design… Je n’aime pas les conventions et j’essaye toujours de comprendre pourquoi on fait les choses comme ça et pas autrement.

 

Les gens que je respecte le plus sont des gens qui ont su se démarquer de la masse en faisant quelque chose de différent : Alexandre Astier, Steve Jobs, Antoine de Maximy, ou même Jean de Webmarketing Junkie (notre petit marketeur frenchy). Ils assument leur différence et c’est ce qui fait leur force.

 

Vous connaissez maintenant mes valeurs. Mais pourquoi je publie ça sur MasterBlog ?

Parce que je pense que ces valeurs sont importantes pour les blogueurs. Commencez par accepter le business de chacun. Quelque soit le marketing utilisé, chacun est légitime de vendre ce qu’il veut tant qu’il respecte la loi. Le seul qui a raison, au bout du compte, c’est le client.
D’autre part, je pense qu’un blogueur doit cultiver sa différence. C’est ce qui fait son style et ses bonnes idées. Vous devez vous démarquez de vos concurrents en cultivant votre différence. En la voyant comme une force et non une faiblesse.

Tolérance et différence sont selon moi les 2 clés pour être libre. Soyez fou, et respectez ceux qui le sont. C’est comme ça que raisonnait Steve Jobs et sa réussite n’est pas un hasard.

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Réagir

  • nathanael

    Reply Reply 2 septembre 2014

    Salut Antoine
    je trouve que c’est bien dit quand tu annonce qu’il faut écarter les personnes qui nous font mal même si on est tolérant.
    aussi seul le client peut juger le business de tous et acheté où il veut.
    Bonne suite

Réagir

* Champs obligatoires