Quel est l’avenir du blog ?

De plus en plus de gens me disent que le blogging n’a plus d’avenir. Que les blogs ne marchent plus. Qu’il y a trop de concurrence. Que plus personne ne veut lire d’articles. Que les gens préfèrent regarder des vidéos sur YouTube. 

J’ai même lu que les blogs allaient être remplacés sous peu par des screenshot de l’application ‘Notes’ de notre téléphone publiés sur Twitter. Why not.

Alors, est-ce la fin du blog ? Est-ce que l’on doit abandonner notre cher WordPress pour faire des ‘vlogs’ de nos vacances sur YouTube et publier des photos de notre déjeuner sur Instagram ? Est-ce ça, le nouveau webmarketing ?

Wow. On se calme. Mettons un peu les choses au clair.

Une de mes publications Instagram. Fier de mon régime alimentaire et de mes chaussures, apparemment.

Une de mes publications Instagram. Fier de mon régime alimentaire et de mes chaussures, apparemment.

 

Oui, c’est la fin de la ‘folie des blogs’

Faisons d’abord un petit rappel de l’état actuel des choses. Les blogs avant 2010 étaient principalement de petits médias indépendants et individuels par l’intermédiaire desquels chacun pouvait partager des idées. Ceux-là étaient en concurrence avec les réseaux sociaux. 

Entre 2010 à 2015, il y a eu la grosse vague du ‘Devenez riche, libre et heureux avec votre blog’, importée directement des Etats-Unis. À en croire certains, il suffisait de se trouver une passion, de se mettre à écrire dessus, puis de récolter l’argent. Au départ, cela a fonctionné, principalement parce que ceux qui se sont lancés étaient les premiers. Mais, comme on dit, si c’était facile, ça se saurait. Du coup, des milliers de personnes ont démarré leur blog, ont publié quelques articles, et ont rapidement abandonné, faute de résultats. Normal.

 

Aujourd’hui, et vous l’avez peut-être remarqué, on arrive à saturation. C’est simple : il y a trop de blogs. Et il n’y a pas assez de trafic pour tout le monde. Du coup, les meilleurs blogs de chaque catégorie raflent tout le trafic, et donc les ventes, alors que les autres restent désespérément à la ramasse.

Et si le blog était dépassé ? Et si ce qu’il s’est passé à la fin des années 2000 était en train de se reproduire, et qu’un nouveau marché était en train de se créer, sans même que nous ne nous en rendions compte ? Si c’est le cas, mieux vaut faire partie des premiers. Et ne pas se tromper.

 

Le blog n’est pas mort. Il évolue.

evolution blog

Si on y pense, un blog, c’est quoi ?

C’est deux choses :

1. Un canal de trafic

2. Un support pour communiquer, fidéliser et fédérer une audience

 

Pour le canal de trafic, ok. Le blog est utile, à condition d’être bien référencé sur Google. Et c’est là le problème : vu qu’il y a de plus en plus de blogs et d’articles publiés, c’est de plus en plus difficile de référencer son blog. Mais, en même temps, c’est un canal de trafic plutôt sûr, et gratuit. Les gens cherchent toujours des réponses à leurs questions, et pour l’instant, ils continuent à les chercher sur Google. Si vous comptez sur le référencement pour gagner du trafic, sachez que cela va prendre du temps. Beaucoup plus de temps qu’une vidéo qui devient virale sur YouTube.

Mais, une fois que votre blog est bien référencé, chacun de vos articles représentera une nouvelle source de trafic à long terme. Si vous voulez créer un blog WordPress sur un hébergeur, vous n’avez plus besoin d’être un expert. Il existe des solutions tout-en-un, comme celle de 1&1, qui offre une solution d’hébergement WordPress simple à configurer.

 

En ce qui concerne la deuxième utilité du blog, à savoir un support de communication, c’est là que oui, en effet, c’est peut-être la mort du blog tel qu’on le connait aujourd’hui. Il existe des tas de moyens de suivre quelqu’un que vous appréciez. Le suivre sur Twitter, liker sa page Facebook, s’abonner à sa chaîne YouTube, le suivre sur Instagram ou s’abonner à sa publication Medium

Aller régulièrement sur votre blog est finalement la chose la moins simple que vous puissiez proposer à votre audience.

 

L’avenir du blog : les plateformes

Les plateformes rendent la communication, la fidélisation et la fédération de votre audience infiniment plus simple. Ils connaissent le truc. Ils vous aiment, ils s’abonnent en cliquant sur un bouton. Pas de mail à laisser. Ils reviendront demain. Et après-demain. Sans que vous ayez à les solliciter. Génial, non ?

Si le blog disparait, c’est uniquement le blog tel que nous le connaissons aujourd’hui, basé sur un hébergeur avec WordPress installé dessus. Mais le concept de blog, lui, ne changera pas. Il s’effectuera simplement sur des plateformes propriétaires.

 

J’entends déjà ceux qui disent “Je préfère publier sur mon propre blog, c’est plus sûr, et le contenu m’appartient. C’est faux. Finalement, quand vous bloguez sur votre propre blog, c’est comme si vous bloguiez sur la plateforme Google. Puisque c’est Google qui décide si oui ou non, vous aurez du trafic. 

Et, sur de nombreuses plateformes, le contenu vous appartient. C’est le cas de Medium par exemple. 

Si vous voulez en savoir plus sur Medium, qui est selon moi la plateforme des blogueurs de demain, je vous conseille de lire ma traduction de l’excellent article d’Ali Mese : La Vérité sur le Blogging.

Medium

 

Et là, on se demande : si le blog est amené à devenir obsolète, à quoi tient notre business ?

 

Votre meilleure ressource : la mailing-list

S’il y a bien un truc qui n’a pas évolué ces 15 dernières années, c’est bien l’efficacité du mail. Les gens n’en changent pas souvent, et ils les lisent généralement tous les jours avec beaucoup plus d’attention que ce qui défile sur Facebook.

Si vous avez une bonne mailing-list, peu importe la plateforme que vous choisirez, vous aurez toujours un moyen de contact privilégié avec votre audience. 

Je vous déconseille donc d’abandonner votre mailing-list pour compter à 100% sur les plateformes. Au contraire, utilisez ces plateformes pour faire grossir votre mailing-list. Vous aurez juste besoin d’une simple page de capture. Ensuite, il vous suffira de partager le lien sur Facebook, d’inciter vos viewers YouTube à s’inscrire, ou de placer un appel à l’action vers cette page à la fin de votre article sur Medium. Tant que votre audience vous apprécie et vous fait confiance, elle vous suivra. Où que vous alliez.

Un appel à l'action à la fin d'un article Medium

Un appel à l’action à la fin d’un article Medium

 

 

La seule valeur de votre blog, c’est vous.

Vous avez compris. Le web évolue très vite. Le webmarketing aussi. Ce qui était la norme il y a 10 ans est complètement dépassé aujourd’hui. Et ce qui est la norme aujourd’hui sera complètement dépassé dans 10 ans. 

La leçon que l’on peut en tirer, c’est qu’il ne faut jamais faire entièrement confiance à un système, une plateforme, un hack, qui fonctionne aujourd’hui. Car ça peut changer demain.

La seule chose qui a de la valeur à long terme, c’est votre créativité, vos idées, votre force de persuasion. Bref, c’est VOUS. 

Ne vous reposez donc jamais sur votre succès. Améliorez-vous. Apprenez. Etudiez les leviers psychologiques qui eux, ne changent pas tous les 4 matins. Regardez ce qui se fait ailleurs. Ayez toujours une longueur d’avance.

 

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est cette dernière phrase : Ayez toujours une longueur d’avance.

Et l’année prochaine, c’est votre succès que l’on célèbrera 🙂

 

 

Image de l’article : L’auteur, dans toute sa splendeur.  ©MasterBlog

12 Réactions

  • Cédric DEBACQ

    Reply Reply 22 juillet 2015

    Bonjour Antoine, merci pour ton article et ta vision du blogging de demain.
    Favoriser des plateformes comme médium pour publier ces articles doit être pertinent, je le testerai prochainement.

    Mais je pense qu’il est important d’avoir son propre blog car pour moi je ne suis pas dépendant de Google, même si tu as raison dans tes propos. Avoir son propre blog nous permet comme même d’avoir un certain contrôle sur nos actions et il y a surtout l’avantage que celui-ci reste en ligne (sauf si notre hébergeur vient à fermer). De plus, il est plus facile de travailler son Image de Marque, son branding sur son propre blog.

    J’ajouterai également que c’est notre façon de cherche l’information qui doit évoluer. C’est-à-dire utiliser les réseaux sociaux, les hashtags, des plateformes comme scoop.it, medium etc. Pour trouver ce que l’on cherche. Même si Google reste de loin le moteur de recherche le plus utiliser en Europe.

  • Jean-Luc DURAND

    Reply Reply 22 juillet 2015

    Excellent article Antoine. C’est clair que l’on s’approche de la saturation, notamment sur les blogs francophones dont l’audience est bien plus réduite que celle des anglophones.

    C’est surtout la mort du système « Roland, Amacker et Cie » car le but du blogueur moyen est de vendre des produits, et ceux qu’un particulier est en mesure de créer par lui-même (podcasts, documents texte, vidéos) sont d’une qualité souvent moyenne. Or ils vont peu-à-peu affronter la concurrence d’entreprises offrant des contenus de qualité professionnelle.

    Le tout avec le soutien de Google, qui de plus en plus va favoriser ceux qui payent pour être bien placés, reléguant les bloggueurs aux oubliettes faute de visibilité.

    Bref c’est courageux de ta part que de faire remarquer qu’une partie (une partie seulement, bien sûr) de ton business est condamnée à terme. D’ailleurs j’avais commencé un article sur ce thème mais n’avais pas osé le publier…

    A bientôt,

    • Antoine Auclair

      Reply Reply 22 juillet 2015

      Salut Jean-Luc, merci pour ta réponse. Comme tu le dis justement, si une partie de mon business est condamnée, de nouvelles perspectives s’ouvrent. Le web évolue très vite, et c’est aussi ce qui m’intéresse.

      D’où l’importance d’être présent partout (sur les blogs et sur les plateformes) et ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

      • Boris Puyet

        Reply Reply 6 septembre 2015

        J’Adhère complètement 🙂

    • Guillaume

      Reply Reply 27 juillet 2015

      Salut Jean Luc,

      « affronter la concurrence d’entreprises offrant des contenus de qualité professionnelle. »

      OK mais bien souvent le discours des entreprises est bien trop aseptisé, trop « bien propre sur lui », ce qui peut devenir terriblement ennuyeux !

  • Martouf

    Reply Reply 22 juillet 2015

    Même si j’aime pas trop cette tendance vers la centralisation…. je crois bien que c’est par là qu’on va…

    Internet est un réseau décentralisé… où tout le monde est connecté à tout le monde… selon la légende pour éviter toute rupture du réseau par une attaque nucléaire…

    Dans la pratique… Internet c’est devenu commercial… et là c’est le rendement qui prime… on oublie la redondance… on a quelques gros opérateurs qui fournissent des accès Internet à tout le monde.
    … et depuis que l’Internet mobile est dans la poche de beaucoup de monde… c’est encore pire….

    Le service le plus populaire d’Internet c’est le web… et là l’histoire se répète… selon la légende chacun peut y faire ce qu’il veut dans son coin et est indépendant…. mais dans les faits…. les pages perso des années 1990 se sont transformées en blog du temps de skyblog….. puis en compte facebook…. bref… le web… c’est une poignée de plateforme propriétaires… google, facebook, youtube… et wikipedia pour la première plateforme plus ou moins libre (je trouve que ça a bien changé ces 10 dernières années… wikipedia est dominée par une aristocratie qui édite de plus en plus de règles qui repoussent les nouveaux arrivants)

    Dans ce monde du web…. il y a quelques blogs spécialisés (qui ont tués la presse magazine)… et qui sont toujours populaires dans leur domaine…. mais comme tu les dis… la centralisation est galopante… les 1er sont les plus gros… et vont le rester…

    Les plateformes sont en quelques sortes de nouveaux espaces vierges à explorer pour y être les premiers… mais j’ai pas l’impression que c’est vraiment un nouvel espace… à voir… l’argument pertinent que tu donnais c’est que c’est que par exemple medium est une plateforme pour lire… donc on est certains d’avoir des visiteurs qui aiment lire.

    Mais pourquoi ne pas faire les deux ? avoir son blog.. et publier aussi sur des plateformes ?
    … c’est un peu le principe des articles invités ?

    Bref…. je crois que finalement peut importe comment les visiteurs arrivent…. ils chercheront toujours du contenu original et de qualité.
    Donc je me fais aucun soucis pour les gens qui font du bon contenu.
    Là je rejoins ta conclusion…. ayez toujours une longueur d’avance…. 🙂

  • Boris Puyet

    Reply Reply 6 septembre 2015

    Je l’ai compris 🙂

    Mon Objectif Global pour les 2ans à venir c’est à dire pour mes 30ans c’est de FAIRE LE MILLION !

    Le MILLION de quoi, de Fans, de Visites, de Clients, d’Euros, ou d’Idées bonnes et mauvaises accumulées en plus, nous verrons bien 😀 Hihi

    Le Chemin emprunté est aussi important que la Destination, mais ta facon de te déplacer importe aussi. En marchant, en sautillant, ou le Sprint…

  • Stéphane

    Reply Reply 27 septembre 2015

    Bonjour Antoine et merci pour la qualité de tes articles.

    J’ai une question à te poser car je suis perdu face aux choix pour créer un site/blog et je me dis que toi, tu saurais me répondre spontanément et avec pertinence

    Ce n’est pas un site pour vendre des contenus, des videos, des formations etc, c’est un site/blog pour :

    -présenter mon activité et être bien référencé dans ma ville pour que mes clients me trouvent
    -publier du contenu en rapport avec mon activité pour gagner en autorité ; pour le plaisir d’écrire et d’entretenir la relation avec mes clients

    En lisant et relisant tes articles et les sujets que tu abordes j’hésite entre :

    1-le faire sur wordpress grâce a ta sélection de thèmes gratuits, (j’ai repéré 2 themes tres minimalistes) mais est-ce facile quand les themes sont en anglais ?

    2- ou bien creer 1 site tout simple d’1 page sur mon activité+ 1 lien vers un blog sur Medium ou Ghost ? Mais dans ce cas , est ce pertinent pour mon referencement dans la ville ?

    3-le faire avec optimizepress qui me parait facile d’acces pour juste creer un blog ?

    AUrais tu la gentillesse de me donner un avis en quelques mots , par rapport à mon besoin principal ( etre bien referencé dans ma ville en tant que thérapeute et publier du contenu de qualité pour creer un lien avec mes clients et les personnes qui s’interessent au sujet) ?

    Désolé pour ce long message et encore bravo pour tes contenus.
    Je trouve qu’il y’a une efficacité et une simplicité à modeliser dans ton travail et ta presence sur le web.

  • Benjamin Cerbai

    Reply Reply 1 février 2016

    Très intéressant cet article !

    Le point principal est très clair et rejoint ton article récent sur Médium :

    Ne pas être Youtuber, ou créateur sur Facebook… mais développer la compétence de développer du contenu, le diffuser, et créer une audience autour d’un sujet qui nous passionne.

Réagir

* Champs obligatoires